Harry King roi d’Autriche, bonne affaire pour Van Parijs!

· L’invité Harry King s’impose lors des deux courses sur le Red Bull Ring

· Maximum de points pour Glenn Van Parijs, nouveau leader

· Nicolas Saelens et Floris Dullaart vainqueurs en Pro-Am

· Jan Lauryssen intouchable en Am


Le Red Bull Ring est-il le terrain de jeu idéal pour la nouvelle Porsche 911 GT3 Cup type 992 ? Une chose est sûre, le rapide tracé autrichien a en tout cas offert deux très belles courses pour la deuxième épreuve de la Porsche Carrera Cup Benelux !


Invité pour ce rendez-vous, le jeune Britannique de 20 ans Harry King (Parkers Revs Motorsport) venait préparer ses futures apparitions en Porsche Mobil1 Supercup et il a impressionné. S’élançant deux fois depuis la 4e position sur la grille de départ, le champion de la Porsche Carrera Cup Great-Britain a pris deux départs canons pour boucler à chaque fois le premier tour en tête et s’envoler vers la victoire. Le roi de ce meeting de Spielberg, c’était bien lui !


Double poleman (à plus de 170 km/h de moyenne !), Glenn Van Parijs est toutefois le grand vainqueur parmi les concurrents réguliers de la Porsche Carrera Cup Benelux. Choisissant très intelligemment de ne pas combattre face à Harry King, transparent dans l’attribution des points, le pilote de l’équipe NGT Racing a réalisé le score parfait. Non seulement le Belge a signé deux pole positions, mais il a aussi ajouté deux fois le meilleur tour en course à ses victoires parmi les concurrents du Benelux. Avec 68 points, le voici en tête du championnat !


De retour dans le peloton, le champion 2017 Xavier Maassen (#TeamPGZ by Red Ant Racing) partait deux fois en première ligne. Il s’est fait très peur en calant sur la grille de départ de la première course. Miraculeusement évité par tous les concurrents partis derrière lui, le Néerlandais offrait une magnifique remontée en passant de la 13e à la 5e position en 20 tours. Le dimanche, il vivait une course plus calme en venant tout d’abord à bout de Dylan Derdaele pour s’adjuger la 3e place derrière Glenn Van Parijs.


Dylan Derdaele, justement, vivait lui un week-end en deux temps. Leader du championnat, le fer de lance du Belgium Racing a d’abord bien limité les dégâts le samedi. Seulement 7e sur la grille de départ, le Limbourgeois grimpait jusqu’à la 4e place après quelques magnifiques duels, notamment face à l’Allemand Sebastian Freymuth (PG Motorsport) et au Néerlandais Thierry Vermeulen (Team GP Elite), finalement pénalisé pour non-respect des limites de la piste. Dimanche, Derdaele prenait un super départ pour se battre face à Xavier Maassen, mais il partait à la faute et touchait un rail de sécurité. Il a terminé la course au 12e rang et sauvé quelques points pour le championnat, mais il en a perdu le commandement.


Sur le podium de la Course 1 puis 5e de la Course 2 après une pénalité suite à un contact avec Steven Van Rhee, Huub van Eijndhoven (#TeamPGZ by JW RaceService) a affiché une belle régularité qui lui permet de talonner le nouveau leader du classement provisoire, Glenn Van Parijs. Notons encore la belle performance de Steven Van Rhee (Team GP Elite), 7e puis 4e à Spielberg, ce qui lui permet de pointer au quatrième rang du championnat.


Pro-Am : une fois Saelens, une fois Dullaart


Les luttes ont été belles aussi en Pro-Am. Samedi, le Belge Nicolas Saelens (Belgium Racing) s’imposait face à Floris Dullaart (Team GP Elite). Le lendemain, le Néerlandais prenait sa revanche en dominant la catégorie lors de la course 2. Malgré une pénalité de 5 secondes pour un départ anticipé, Saelens a su garder la tête du championnat en se classant au deuxième rang. Deux fois troisième, Ziad Geris (Team GP Elite) a devancé Filip Teunkens (Q1 Trackracing by EMG Motorsport) samedi lors d’une fin de course marquée par la pénalité de Nicolas Vandierendonck (Q1 Trackracing by EMG Motorsport), conséquence d’un contact avec Wim Meulders. Le dimanche, Vandierendonck prenait la 4e place, devant Andrey Mukovoz (DUWO Racing), deux fois dans le top 5 en Autriche.


Am : Lauryssen au-dessus du lot


On s’en doutait déjà après l’épreuve d’ouverture à Spa-Francorchamps, mais Jan Lauryssen est au-dessus du lot en Am. Le pilote de Q1 Trackracing by EMG Motorsport a non seulement remporté deux victoires éclatantes, mais il a devancé deux fois les meilleurs Pro-Am en se classant 6e puis 7e du classement général. Pour un débutant, le Belge affiche déjà la régularité d’un vieux briscard !


Derrière lui, Wim Meulders (Speedlover) a pris deux fois la 2e place du classement Am. Mais si Ad Geerts (#TeamPGZ by Red Ant Racing) se classait 3e de la Course 1, c’est l’Américain Dominique Bastien (Speedlover) qui montait sur le podium le lendemain.


Après le FIA WEC et l’ELMS, c’est un meeting de l’ADAC GT Masters qui servira de décor à la prochaine épreuve de la Porsche Carrera Cup Benelux. Rendez-vous à Zandvoort, du 9 au 11 juillet, pour la suite d’un championnat plus ouvert que jamais !



3 views