La Porsche 911 GT3 Cup a également conquis le Benelux en 2013

- Coup d’envoi d’une belle histoire sportive et commerciale sous la forme du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux.

- Jeffrey van Hooydonk superbe premier champion de la compétition opposant les Porsche 997 GT3 Cup.


En 2022, la Porsche Carrera Cup Benelux en est à sa dixième édition. Les neuf saisons précédentes, la lutte a été de toute beauté, avec de très beaux vainqueurs des courses, et surtout de très beaux champions. Nous attaquons ce retour sur les saisons passées avec Jeffrey van Hooydonk, le premier des nombreux champions.


C’était une nouveauté dans le Benelux : une coupe de marque avec des Porsche 911. Depuis longtemps, on pouvait apprécier en lever de rideau des Grands Prix F1 la Porsche Supercup, tandis que dans des pays comme l’Allemagne et la France, la Porsche Carrera Cup constituait une tradition bien ancrée. Aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg, ce n’était pas encore le cas, jusqu’au premier week-end de mai en 2013. Sur la grille de départ, on retrouvait des grands noms comme Jeffrey van Hooydonk, Bert Longin ou Christiaan Frankenhout, mais aussi des talents en devenir, à l’instar de Max van Splunteren et du jeune Britannique Hunter Abbott, ainsi que des gentlemen-drivers aux noms aussi connus que Carlos Rivas, Frank Beliën et Paul van Splunteren. Des ‘Guests’ venant d’Espagne, des Etats-Unis ou d’Allemagne sont également apparus dans cette atmosphère Porsche. Les teams qui avaient répondu présent étaient DVB Racing, NGT, Speedlover et Porsche Groep Zuid. La saison comptait six meetings, avec trois courses par week-end, et les voitures pouvaient être partagées entre deux pilotes. Les circuits figurant au calendrier étaient Spa-Francorchamps, Zolder, Assen et Zandvoort.


Au terme d’une saison passionnante, le titre est tombé dans l’escarcelle de l’ex-pilote d’essai F1 Jeffrey van Hooydonk, qui partageait une Porsche 997 GT3 Cup DVB Racing avec le Britannique Hunter Abbott. Ensemble, ils se sont retrouvés pas moins de dix fois sur la plus haute marche du podium, cadenassant les deux premières places du championnat devant le Luxembourgeois Carlos Rivas (Speedlover). Melroy Heemskerk (NGT) et Christiaan Frankenhout (Porsche Groep Zuid) avaient complété le top 5. Le Britannique Abbott s’était imposé, avec six poles, comme le meilleur contre le chrono, tandis que Max van Splunteren, avec six meilleurs tours en course, avait eu l’occasion de démontrer son potentiel.


Un souvenir très beau et très présent


C’était en effet le début d’une nouvelle compétition, se souvient Jeffrey van Hooydonk près de dix ans plus tard. Avec mon partenaire Petronas, il nous avait semblé que c’était un bon plan de prendre part à cette coupe de marque, plutôt qu’à d’autres compétitions entourées d’un certain flou à cette période. J’avais toujours voulu rouler avec une Porsche, et c’était l’occasion par excellence. La concurrence était de taille, et elle allait encore gonfler au cours des années suivantes. En 2014, j’ai encore été vice-champion du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, ce qui signifie que j’ai vécu deux belles saisons. Croyez-moi, gagner n’avait rien d’évident, et il fallait que tout soit bien en place pour pouvoir se battre devant et prétendre à la victoire. DVB Racing, la structure au sein de laquelle j’évoluais, préparait bien son coup, et elle excellait dans tout ce qui concernait le set-up et la gestion des pneus. La compétition Porsche et les succès qui l’ont accompagnée restent pour moi de beaux souvenirs, encore bien présents. ”


Après ses succès en Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, Jeffrey van Hooydonk a rejoint les rangs du Belcar Endurance Championship, et l’an dernier, il a remporté aussi bien les 24 Heures de Zolder que le titre national. “Je suis désormais un peu plus âgé, ce qui signifie que les courses de plus longue haleine sont sans doute plus indiquées pour moi”, conclut par un clin d’œil l’Anversois, après s’être remémoré la saison 2013.



7 views